042

 

Pour la dernière soirée de ma mère a Philadelphie, nous sommes allés dîner dans le tout dernier restaurant de Stephen Starr, le restaurateur-vedette de la ville. 

La formule "Starr" marche a chaque fois, il faut bien le dire, car chacun de ses restaurants a un thème bien précis et bien pensé et donc un décor spécifique, toujours agréable et dépaysant ; les plats y sont très bons et souvent copieux. En plus, et pour ne rien gâcher, les serveurs sont adorables et connaissent très bien leur travail.

Bref : c'est toujours la garantie de passer un bon moment.

047

 

048

L'immeuble du 1500 Walnut Street était autrefois une banque

   

045

 

046

Le bar

 

Ainsi, "Butcher and Singer" ("Boucher et Chanteur") se veut réminiscent du vieil Hollywood : on est supposé s'y sentir comme une star et, effectivement, on se sent très bien dans les larges et moelleux fauteuils de ce restaurant chic...

 

Ma mère, mon amour et moi avons passé une excellente soirée, dans un décor très chaleureux, intime et grandiose a la fois : bois, marbre, superbe hauteur de plafond, lustres dorés, moquette douillette... Mes quelques photos, malheureusement, ne rendent pas compte de la beauté du lieu car c'était plutôt sombre.

Vous n'apercevrez donc que nos délicieux et jolis desserts : une omelette norvégienne moderne et exotique (a la banane)...

044

 

...ainsi qu'un "cheesecake" :

043

 

Pour connaître la liste des 20 (!) restaurants de Philadelphie gérés par Stephen Starr, c'est par ici. Beaucoup figurent déjà sur ce blog, bien sur.

"Butcher and Singer", c'est par ici. Les plats principaux sont assez chers mais copieux : mon plat ("Steak Diane" a 38 dollars) comportait en fait deux steaks donc j'ai pu en emporter la moitié pour la manger le lendemain. Le "New York Strip" a 42 dollars peut également vous faire deux repas (bien vérifier le contenu de votre sac si vous prenez a emporter...).

En guise d'accompagnement, je conseille vivement les "Stuffed Hash Browns" qui pourront nourrir deux a trois personnes et qui sont absolument divines : une grande et belle galette de pommes de terre super croustillante a l'extérieur mais délicieusement fondante a l'intérieur...

Bon plan : comme souvent, la carte est certes un tout petit peu différente pour le déjeuner mais moins chère (surtout en ce qui concerne les plats principaux).

Et comme pour tous les restaurants chic de Philadelphie, ne vous laissez pas impressionner et ne vous mettez pas de barrières : vous pouvez y aller en tenue de "touriste".

040