Elle a eu lieu ce samedi.

 

Sébastien nous avait donné rendez-vous au Café Lutécia, un café sympa comme tout, tenu par un couple franco-américain.

007

 

J'avais dit aux copains de venir pour 9h45, prévoyant un départ aux alentours de 10h15, pas plus tard.

Nous avons démarré la randonnée a 11h.

Tranquille le chat.

010

 

008

 

012

 

011

On étudie le plan de bataille de la journée

        

015

 

014

 

019

 

Allez, c'est parti !

 

Nous avons commencé par marcher dans les belles petites rues résidentielles et bourgeoises qui s'étendent a l'ouest et au sud du square de Rittenhouse :

017

 

021

 

022

 

023

The Good Karma Café

   

025

 

031

 

024

 

026

 

027

 

028

 

029

   

rando_basketball_003

Photo Marjorie

      

Au numéro 2019 de la rue Delancey (la rue la plus "prestigieuse" du centre-ville) se trouve une maison ou a vécu l'écrivain Pearl Buck (Prix Nobel de Littérature en 1938) avant de s'installer dans la campagne environnante :

030

 

Tout près de la, on peut aller visiter le musée Rosenbach :

033

 

Le Dr. Rosenbach (1876-1952) était un grand marchand et connaisseur de livres rares et a donc aidé a la création de beaucoup de grandes bibliothèques des Etats-Unis. Son frère et lui ont ouvert ce petit musée dans ce qui fut leur maison afin de partager leur immense collection de livres et documents avec le public. 

 

Mais, mais...

Je rêve ! 

Je vois que certains n'écoutent pas ce que Sébastien raconte et font des boules de neige !

034

 

Reprenons la promenade.

Je ne sais toujours pas le pourquoi du comment de ce panneau parisien (dans Panama Street, bien sur) :

035

 

rando_basketball_005

Photo Marjorie

 

036

La maison de George G. Meade

 

037

 

038

 

 

  039

 

La, j'en bouche un coin a tout l'monde en expliquant que ce petit boitier a code ("lock box") contient la clef de la maison a laquelle il est accroché : les agents immobiliers ont accès a tous les codes et c'est donc ainsi qu'ils peuvent faire visiter les maisons qui sont en vente.

rando_basketball_011

Photo Marjorie

   

Un charmant petit théâtre, caché de tout et de tous, que je voyais pour la première fois :

041

 

Depuis 1911, le Plays and Players présente des pièces modernes et "différentes" (pas de grands classiques), propose des activités artistiques en rapport avec la comédie et le jeu et est ouvert avant tout aux non-professionnels : c'est une sorte de mélange de théâtre et de maison de quartier, pour vous donner une petite idée.

On peut notamment y suivre, en ce moment, des cours de marionnette, depuis l'écriture jusqu'à la réalisation des marionnettes elles-mêmes.

 

Nous voici maintenant devant la très belle église presbytérienne de Spruce Street :

043

   

042

   

Non loin de la, la grande église Saint Mark :

046

 

047

 

(Si vous aimez les églises, vous aimerez Philadelphie.)

 

Après, dans la toute petite Latimer Street, nous sommes tombés sur le Cosmopolitan Club of Philadelphia :

044

 

Une porte rouge un peu mystérieuse.

Ce "club de femmes" a été créé en 1928 par, je cite, "un groupe de femmes qui n'étaient pas de Philadelphie. Elles formaient une joyeuse et informelle bande qui se rencontrait chez les unes et les autres pour des discussions, des représentations artistiques, des lectures... et qui s'était baptisée Les Diables Étrangers."      

De nos jours, on peut faire partie du Cosmopolitan Club par invitation seulement.

 

Toujours dans Latimer Street (et entre la 16ème et la 17ème Rue), il y a une petite galerie artistique fort sympathique - The Print Center - qui se spécialise depuis 1915 dans la photographie et l'impression en tout genre et sur tout support :

045

 

Nous avons ensuite regagné Rittenhouse Square...

048

 

050

   

Dans les années 1940, The Barclay (achevé en 1928) était un hôtel luxueux qui appartenait a John McShain (1898-1989), originaire de Philadelphie et important constructeur : il a supervisé 300 constructions de bâtiments et immeubles dans l'Est des Etats-Unis, dont 80 a Washington. On l'appelle d'ailleurs "L'homme qui a construit Washington".

049

 

Aujourd'hui, le Barclay abrite des appartements de TRÈS grand luxe.

 

Cela faisait bien une heure que nous marchions alors nous avons eu un petit creux, il faut bien l'avouer.

Heureusement, et comme toujours, Adeline avait prévu le coup et réalisé de délicieux mini cannelés.

051

   

A suivre...